Pourquoi je me sens davantage Artiste qu’Artisan d’Art

Chez l’Artiste, le savoir-faire est le véhicule nécessaire à l’expression de sa vision.

Création d'un bijou à la flamme

Cela fait des semaines que je me débats dans une interrogation un peu stérile sur la différence entre Artiste et Artisan d’Art.

Au delà de l’intérêt philosophique que peut lever la question, c’est surtout comprendre pourquoi la “catégorie” des artisans me rebute et pourquoi je ne me sens pas artisan alors que je créé.

Pour faire un rapide retour sur ce qui s’est vécu les derniers mois:

En formation chez mon maître verrier

Lors de ma formation auprès de mon maître verrier, nous avions eu de longues discussions sur ces deux statuts, mon mentor étant un très fervent supporter de l’Artisan d’Art, garant d’un Savoir- Faire, plutôt que l’Artiste si prétentieux qu’il n’en fait qu’à sa tête.

Ainsi naissent les clichés sur chacun des métiers… ^^

A la Chambre des métiers

En voulant me renseigner pour créer mon entreprise et comprendre de qui j’allais dépendre, j’ai eu des interlocuteurs à la Maison des Artistes, qui m’ont renvoyé sur l’Urssaf, qui m’ont dit que mes activités relevaient de la chambre des métiers et de l’Artisanat.

Alors j’ai assisté à une réunion de trois heures sur la façon de déclarer son entreprise en artisanat.

Cette réunion avait évidemment pour objectif de répondre aux attentes de chacun, qu’ils veuillent se déclarer dans le bâtiment, la couture, la boulangerie ou le ménage.

Je me suis sentie un peu perdue…

Filage d'un pendentif à la flamme

Chez l’Artiste, le savoir-faire est le véhicule nécessaire à l’expression de sa vision.

Et puis aujourd’hui j’ai lu cette synthèse toute simple de la différence entre artisan et artiste sur le site de Laurent Breillat, Apprendre la photo. Je vous livre ici l’évidence:

“ L’Artisanat

En effet, l’artisanat est basé sur un savoir-faire acquis. C’est même le but premier de l’artisanat : le savoir-faire le meilleur possible. Le but final d’un objet d’artisanat est d’obtenir quelque chose de parfait : un meuble, un instrument de musique, etc.

Les imperfections enlèvent quelque chose à un objet d’artisanat : vous paierez moins pour un meuble imparfait que pour un meuble parfait.”

vs

“L’Artiste

À l’inverse, en art, l’imperfection n’enlève rien à l’œuvre, voire elle y ajoute quelque chose. Certaines œuvres sont belles grâce à leur imperfection. Je pense par exemple au David de Michel-Ange, avec ses mains disproportionnées, et sa jambe gauche plus longue que la droite (ce qui était volontaire d’ailleurs).

Et dans tous les cas, la perfection n’est pas le but d’une œuvre d’art. C’est l’expression de l’artiste, qu’il veuille simplement créer quelque chose de beau ou exprimer une émotion particulière, c’est ça qui est primordial dans son œuvre, et non la perfection technique et la qualité du savoir-faire, qui ne sont que des outils au service de son expression.”

Il martèle:

artiste

 

Et ça sonne juste parce que …

Oui, je sais, c’est un extrait d’un bouquin. Que je vais m’empresser de me procurer. Quoique, c’est en anglais Winking smile

Ce qui compte, c’est à quel point ça touche juste en moi, ça bouleverse même.

C’est la raison pour laquelle je vais m’inscrire à la maison des artistes avant de contacter la chambre des métiers.

Parce que cette phrase, je l’insuffle dans chaque chose que je créé.

Je ne veux pas vous faire juste un bel éléphant, une fleur parfaite, un tableau niquel. Je vous vous proposer une vision du monde, vous offrir des couleurs, vous partager ma joie de vivre. Je veux cultiver l’imperfection et la brandir comme marque de fabrique car cela me ressemble.

Mes créations seront imparfaites et résolument uniques, chacune recevant ce souffle d’amour et de contribution au monde qu’il me sied de vous offrir…

Pas imparfaites au sens de “ratées”, cela ne signifie pas que je ne cherche pas à m’améliorer, à travailler pour que ce que je créé devienne le plus chouette possible! Mais j’ai besoin de pouvoir m’exprimer pleinement dans ce que je propose.

 

Bon évidemment, je n’ai pas envie d’être cette artiste prétentieuse dont parle mon Maître verrier…

Y a peut-être une nouvelle image à inventer.. Une réconciliation à imaginer Smile

Un nouveau métier à créer.

Et ça… ça me ressemble!

Partagez l'article:
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire